Karting avec les enfants : comment le réussir dès la première fois 

De nombreux enfants aiment se divertir en jouant à des jeux vidéo ou à des programmes sur smartphone ou tablette. D’autres par contre sont plus orientés vers des activités physiques et originales comme le karting. Cette discipline est minutieuse, mais aussi très amusante.

Elle permet notamment de s’initier à la conduite. Toutefois, la pratique de ce sport est quelque peu complexe. Il est essentiel de suivre certaines règles clés pour le réussir dès la première fois !

Bien choisir le kart et les accessoires utiles

Pour réussir le karting avec son enfant, il faut choisir le kart qui convient le mieux. Les modèles idéaux dépendent généralement de l’âge. Le transport de ce véhicule jusqu’à la piste n’est pas aussi simple. Pour s’en sortir au mieux avec cette tâche, l’attelage voiture est une excellente option. Cet équipement est disponible chez France Attelage en différents modèles de grande qualité.

Ce professionnel propose bien d’autres accessoires très utiles. Il s’agit notamment de :

  • la boule d’attelage ;
  • le crochet d’attelage ;
  • l’attelage remorque.

Les mini karts conviennent aux moins de 12 ans. Le cadet convient aux adolescents ayant entre 12 et 14 ans. Les jeunes de 15 ans peuvent choisir entre la rotax et la nationale. En dehors du kart, il est nécessaire de se vêtir de la bonne tenue.

On recommande de porter une combinaison décontractée et suffisamment couvrante. Les gants, les baskets et le casque sont également des dispositifs nécessaires.

Une bonne connaissance des circuits

Il est important de connaître les trajets sur une piste de karting pour réussir ce sport. Pour un premier essai, il est nécessaire de bien se préparer. Après l’installation et le démarrage du kart, le pilote doit suivre le trajet et ne pas conduire hors de la piste. Les courbes annoncent des virages. Pour cette manœuvre, il faut ralentir et braquer le volant avant d’accélérer.

Un simple virage est marqué par un faible rayon. Pour le réussir, il faut freiner, braquer le volant et faire pivoter le châssis de façon à ce que le kart roule sur la bonne trajectoire. Par contre, une épingle indique qu’il s’agit d’un tournant. La négociation du double virage est le plus grand défi sur ces circuits.

Bien négocier et maitriser les virages

En tant que débutant, il n’est pas toujours évident de réussir à prendre un double virage à moins de connaître le secret à l’avance. Pour négocier idéalement un virage, il faut garder constante sa vitesse sans freiner. On recommande de déplacer le poids de son corps vers l’extérieur du virage.

Cette disposition permet de mieux s’en sortir. Le poids du corps impacte directement l’adhérence du kart. Lorsque les circonstances s’y prêtent, n’hésitez pas à doubler vos vis-à-vis. Avant de telles manœuvres, il est crucial d’avertir le conducteur devant soi.

En outre, il est important de ne pas freiner pendant le déphasage. Lorsque le freinage est répété, il devient plus complexe d’atteindre la pleine vitesse. Pour cette raison, on suggère de freiner en douceur.

A propos de l'auteur: Guillaume

Je gère moi-même un Karting dans le Calvados. C'est tout naturellement ma passion !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *